Le Rayon

Les planètes errantes, vagabondes, interstellaires, portent de nombreux noms et sont des objets très particuliers. Elles font au plus 13 fois la masse de Jupiter mais sont orphelines et ne gravitent pas autour d'une étoile [Figure 1]. Leur existence est connue depuis le début du 21e siècle et certaines ont été détectées, mais le manque de grands échantillons de planètes errantes nous empêche de mieux comprendre leur origine et leurs propriétés.
Les calculs numériques créent souvent un pont entre la physique théorique et expérimentale. Aujourd'hui, je vais vous raconter mes simulations de gaz atomiques ultra-froids. Nous verrons que des vortex quantiques peuvent coexister avec des phénomènes éphémères. Ces phénomènes attendent encore une confirmation expérimentale, mais ils enflamment déjà l'esprit des scientifiques.